La Médecine Traditionnelle Chinoise ou MTC

La Médecine Traditionnelle Chinoise ou MTC

29/04/2019 0 Par MARIE

Voici un rapide aperçu de la MTC, médecine de prévention que je pratique depuis 2011 et pour laquelle je me réfère à chaque petit souci de santé… Bonne lecture

Origines de la médecine traditionnelle chinoise

La médecine traditionnelle chinoise existe depuis des millénaires. Elle est d’abord née en Chine il y a plus de 5 000 ans. Mais c’est seulement dans les années 1970 qu’elle a réellement apparue en Europe.

La Médecine Traditionnelle Chinoise a donc commencé à être introduite en Occident par les jésuites à partir de 1671. La partie qui reste la plus connue par la population est l’acupuncture, qui impressionne par le biais d’aiguilles plantées dans des points stratégiques du corps. Cependant, elle ne représente qu’une seule des facettes de cette médecine. La MTC est régie par un seul grand principe qui est l’adaptation de l’individu à son environnement. En effet, le corps doit pouvoir faire face aux agressions de la vie, s’adapter et trouver en lui les ressources nécessaires pour éviter ou endiguer la maladie. Pour cela, la Médecine Traditionnelle Chinoise est conditionnée par les saisons et le climat, qui, comme on le sait également en Occident, jouent un rôle prépondérant sur notre santé, ainsi que dans le développement et l’apparition de pathologies.

Principes

Les fondements de la médecine traditionnelle chinoise sont :

  • L’observation du vivant : c’est ce qui différencie la MTC de la médecine classique occidentale, laquelle étudie le corps en disséquant des cobayes morts.
  • L’approche holistique de tout être humain : la MTC considère qu’il faut étudier le corps et l’esprit dans leur ensemble, et non le corps indépendamment de l’esprit.

Médecine chinoise : les outils

La médecine traditionnelle chinoise utilise plusieurs outils pour aider l’organisme à rester en bonne santé, ou à recouvrer la santé :

  • Les plantes médicinales dans un but préventif ou curatif : c’est la pharmacopée en Chine, mais on retrouve l’équivalent en Occident dans l’herboristerie ou la phytothérapie.
  • L’acupuncture , l’accupression ou digitopuncture.
  • Les exercices qui font travailler conjointement corps et esprit (exemple : Tai Chi, Qi Gong).
  • La diététique, qui considère que retrouver son énergie vitale passe aussi par les aliments.
  • Le massage (Tui Na).

 Théories de la médecine traditionnelle chinoise :

La MTC s’appuie sur plusieurs théories :

  • l’équilibre énergétique ;
  • l’équilibre entre le Yin et le Yang ;
  • les interactions harmonieuses entre les 5 éléments (ou 5 mouvements) ;
  • l’utilisation des méridiens et points d’acupuncture.

1. L’équilibre énergétique

La médecine chinoise considère que chacun d’entre nous est pourvu de courants d’énergies qui circulent plus ou moins bien dans notre organisme.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, on considère que l’énergie (Qi, qui se prononce Tchi) circule dans notre corps, et que cette énergie vitale se trouve aussi autour de nous.

L’équilibre énergétique est donc, selon la MTC, garant d’une bonne santé. La rupture de l’équilibre énergétique peut entraîner divers troubles, allant parfois jusqu’à la maladie.

Ces troubles peuvent être émotionnels, psychiques, organiques.

Cette énergie vitale qui circule librement en chacun de nous se trouve également présente à l’extérieur et nous relie à notre environnement (Qi = énergie vitale).

Les circuits énergétiques du corps humain, appelés méridiens (sortes de rivières), permettent à l’énergie de circuler. L’harmonie est présente quand l’énergie circule correctement.

 Méridiens et points d’acupuncture en MTC : C’est tout au long des méridiens que vont être répartis les points d’acupuncture.

Ces méridiens suivent une cartographie très précise sur tout le corps et vont déterminer les points qui serviront à retrouver l’homéostasie.

Lorsque l’énergie circule mal ou est bloquée, apparaît alors un déséquilibre qui peut avoir des répercussions sur la santé des organes concernés.

Lorsqu’il y a un déséquilibre, la MTC va pouvoir appliquer des techniques de rééquilibrage, une gymnastique adaptée, des séances d’acupuncture, une amélioration de la diététique, etc.


2. L’équilibre entre Yin et Yang

Les mouvements entre le Yin et le Yang doivent être harmonieux. Là encore, la notion d’équilibre entre ces deux forces opposées est importante.

L’homme placé entre le Ciel et la Terre (point de rencontre) reçoit de l’énergie de chacun d’eux. Il ne peut être déconnecté de l’un ou l’autre sans déséquilibrer son énergie Qi (énergie ancestrale = capital, stock qui diminue selon hygiène de vie).

Cette énergie est alimentée par l’énergie du Ciel : respiration, souffle, Poumons et l’énergie de la Terre : nourriture, Estomac…

Le Yin représente : le féminin, le passif, l’intuitif, la lune, l’obscurité, le froid, la soumission, la raideur, l’inertie, le mouvement descendant, la nuit, la tranquillité, la faiblesse, l’immobilité, les rivières…

Le Yang symbolise : le masculin, l’actif, la logique, la compréhension spirituelle, le clair, le soleil, la lumière, la création, la domination, le mouvement vers le haut, la vigueur, le chaud, l’expansion, la force, le mouvement, les montagnes…

Ces deux forces opposées mais complémentaires et toujours en mouvement sont à l’origine de tout ce qui nous entoure.

 

3. Les 5 éléments dans la médecine traditionnelle chinoise

La MTC part du principe que l’on doit tenir compte de 5 éléments pour soigner un malade :

  • l’élément métal ;
  • l’élément bois ;
  • l’élément terre ;
  • l’élément feu ;
  • l’élément eau.

On les appelle aussi les 5 mouvements. Ils correspondent à autant de cycles dans le corps humain. Comme pour les autres principes énoncés, il doit exister un équilibre entre les interactions de ces 5 éléments.

Chaque élément/mouvement va renvoyer à un organe ou à une viscère, à une saison, à un sens et à une saveur.

Le printemps – le Bois : correspond à la « montée de la sève » ou « renaissance ». Ce premier mouvement représente la croissance, la souplesse, le libre mouvement et l’impulsion vitale. Il se situe entre le 5 février et le 5 mai. Durant cette période, l’énergie va sortir de l’intérieur du corps pour aller dans les muscles et les tendons. Ce transfert d’énergie va permettre d’éliminer les toxines hivernales qui se seraient accumulées durant la saison précédente. Le printemps est représenté par le Bois et le foie (+ vésicule biliaire) en sera l’organe principal.

Afin de ne pas faire « déborder la sève », les aliments consommés durant cette période devront être plutôt acides.

La vésicule biliaire gère le mental, le courage, l’énergie.

Le Foie gère la résistance aux maladies, draine les toxines, gère l’immunité, les rapports à l’affect, aux sentiments…

L’été – le Feu : correspond à la « culmination » et est représenté par le Feu. Les propriétés du mouvement du Feu sont le mouvement d’ascension ainsi que la production de chaleur. Il se déroule du 5 mai au 5 août. Il y a tout d’abord une première phase de transmission des énergies par la rate vers le cœur mais à partir du solstice, les énergies se dirigent vers la peau et le sang va se replier vers l’intérieur du corps. Les organes principaux de la saison estivale sont le cœur et l’intestin grêle.

Le cœur gère l’émotivité, la conscience…la passion mais aussi la violence. L’intestin grêle gère la séparation entre pur et impur, il a besoin de chaleur.

Les aliments préconisés durant cette période sont surtout les aliments très cuits et chauds, et riches en vitamine E, un puissant antioxydant. En effet, l’intestin est agressé par la fraîcheur comme les glaces, crèmes glacées, boissons fraîches et crudités, produits qui sont pourtant largement consommés dans nos contrées en cette période.

L’automne – le Métal : L’automne ou « repli » correspond à la période du 5 août au 5 novembre. Il est caractérisé par un rassemblement des énergies vers l’intérieur du corps. Le Jin représente la malléabilité, la rigueur, la dureté mais aussi la capacité à trancher et à restreindre. Il permet le rassemblement, la collecte ainsi que le recentrage sur l’essentiel. L’élément représentatif de cette saison est le Métal et les organes principaux sont les poumons et l’intestin.

Poumons : automne, oxygène, résister aux agressions extérieures, gère l’équilibre entre l’extérieur et l’intérieur, équilibre thermique.

Le gros Intestin : transport et élimination des déchets, mais aussi ce que nous n’avons pas assimiler… 

Durant cette période, la consommation de zinc, de sélénium et de fer doit être augmentée afin de diminuer les risques de rhumes et de pathologies ORL.

L’hiver – l’Eau : L’hiver ou « fermeture » est caractérisé par l’Eau. Il se déroule du 5 novembre au 5 février et représente la fermeture des énergies et leur hibernation pour permettre la renaissance du sang. Grâce au rein et à la vessie qui vont permettre des mouvements des fluides corporels, l’hiver va renforcer la force intérieure. Les propriétés du Mouvement de l’Eau sont l’humidification, l’écoulement en direction du bas, l’accumulation et la stagnation ainsi que la conservation. En médecine traditionnelle chinoise, chacun des Cinq Mouvements est lié à un ou plusieurs organes du corps mais aussi à des éléments de la nature et du temps.

Vessie : purification, évacue les vieilles mémoires.

Rein commande système de défense face au stress, gestion des peurs…fuite ou calme face au monde… Energie reproductrice. 

La consommation d’aliments de saveur piquante et des soupes avec des plantes chaudes.

La Terre – saison intermédiaire : Le Mouvement de la Terre représente, quant à lui, la transformation, la production mais aussi le transport des liquides et des substances nutritives.

L’Estomac : digestion des choses, et transmission…

Rate Pancréas : gestion des sucres, besoin de douceurs.

 

L’Énergie circule également selon un cycle journalier : Voici une liste de la fonction de chaque tranche horaire.

23 HEURES – 1 HEURE : LA VÉSICULE BILIAIRE

La vésicule est liée au foie

1 HEURE – 3 HEURES : LE FOIE

Le foie et la vésicule biliaire entrent en action entre 23 heures et 3 heures. En cas d’insomnies cela peut signifier que les déchets ne sont pas en train d’être traité par le foie et irritent votre corps. De fait, ils causent l’insomnie et mettent vos nerfs à vif. Votre cerveau ne veut alors pas vous arrêter. Au niveau émotionnel, vous pourriez également ressentir de la colère et des rancunes à cette période. 

3 HEURES – 5 HEURES : LES POUMONS

Les déchets toxiques de vos poumons se libèrent en principe entre 3 à 5 heures du matin. Voilà pourquoi on tousse parfois. Si vous toussez le matin, ceci peut signifier que votre régime alimentaire et votre mode de vie doivent être modifiés afin de réduire le mucus et la toxicité. Se sentir malade à ce moment peut aussi être une indication d’une douleur profonde qui doit être traitée.

5 HEURES – 7 HEURES : LE GROS INTESTIN

Pour commencer la journée du bon pied il est bon d’aller aux toilettes. Cette période est également idéale pour s’hydrater et la pire pour absorber de la caféine. La caféine est diurétique et emmène l’eau loin de votre côlon. Or, votre corps a besoin d’eau dans la matinée pour maintenir sa réparation et entretenir l’intestin.
Si vous vous sentez mal durant cette tranche horaire, buvez beaucoup d’eau. Cela pourrait vous empêcher d’être constipé, peut présenter des effets bénéfiques sur le poids et dans tous les cas améliore votre santé globale.

D’un point de vue émotionnel, toujours selon la médecine chinoise, vous pourriez avoir besoin d’évacuer de la culpabilité.

7 HEURES-9 HEURES : L’ESTOMAC

Dans cet intervalle du rythme biologique, le flux d’énergie se déplace vers l’estomac pour stimuler la faim. C’est le moment de manger le repas le plus copieux de la journée car le corps est au maximum de sa capacité digestive. Des symptômes désagréables dans ces heures peuvent indiquer que votre estomac est trop froid. Pour y remédier, vous pouvez par exemple boire une boisson chaude comme un thé. L’estomac sera ainsi réchauffé.

9 HEURES – 11 HEURES : LE PANCRÉAS / LA RATE

La rate est considérée comme un organe très important dans la digestion, à tel point que même un petit déjeuner tardif sera digéré facilement.
C’est dans la période 9-11 heures que les allergies peuvent apparaître le plus fortement car la rate est occupée à travailler avec le foie et le système immunitaire. Une rate saine produit des anticorps quand il y a une infection et observe scrupuleusement le sang à la recherche d’impuretés. Des sensations désagréables pendant cet intervalle peuvent témoigner d’une rate déficiente. Au niveau émotionnel cela peut être révélateur de problèmes d’estime de soi.

11 HEURES – 13 HEURES : LE CŒUR

On note généralement une accélération du rythme cardiaque aux alentours de midi. La recherche montre que 70% des crises cardiaques se produisent entre 11 heures et 13 heures. Etre plein de joie et d’enthousiasme rend le cœur plus fort, tandis que les émotions opposées, comme la tristesse, affaiblissent le cœur. Attention à la chaleur pendant cette période, le cœur en a horreur !

13 HEURES – 15 HEURES : L’INTESTIN GRÊLE

Avez-vous remarqué qu’entre 13 à 15 heures vous êtes plus susceptibles d’avoir une indigestion, des douleurs et des ballonnements ? L’horloge biologique interne nous dit que cela peut être lié à votre intestin grêle. Peut-être que vous avez un sentiment d’insécurité ou que vous doutez de vous-même. Il est également possible que vous souffriez de malabsorption intestinale. 

15 HEURES – 17 HEURES : LA VESSIE

Les symptômes annonciateurs de désordre durant cette période se manifestent essentiellement par de la fatigue.

17 HEURES – 19 HEURES : LES REINS

Si c’était le cas auparavant, le sentiment de fatigue est susceptible de continuer durant ce laps de temps. À l’inverse, lorsque les reins sont en bonne santé et fonctionnent correctement, vous vous sentirez énergique.

Les reins sont alignés avec les glandes surrénales qui produisent le cortisol nous aidant à sortir du lit le matin. L’énergie des reins est la plus faible le matin entre 5 et 7 heures, c’est pourquoi on a souvent du mal à se réveiller à ce moment de la journée.

19 HEURES – 21 HEURES : LE PÉRICARDE

Entre 19 et 21 heures vous pourriez avoir des envies de sucreries ou de glucides raffinés. La raison est que les reins régularisent le pancréas et si vous ne consommez par exemple des bonbons pendant cette période, vous remarquerez sans doute des douleurs lombaires (une façon courante de se manifester pour les reins).
Si vous avez besoin d’une sieste en début de soirée, c’est que votre pancréas, selon les directives de vos reins, veut vous calmer pour effectuer des “réparations”.

21 HEURES – 23 HEURES : LE TRIPLE RÉCHAUFFEUR

Le triple réchauffeur régit les vaisseaux sanguins et les artères. Les vaisseaux sanguins “passent en mode de réparation“. Si vous avez des maux de tête, vous sentez anormalement fatigué ou faible, cela signifie que les vaisseaux sanguins sont en réparation.

 

Les techniques utilisées par la MTC

 Toutes ces techniques utilisent des points particuliers qui s’échelonnent le long des méridiens ou bien sur des zones réflexes.

 Les Zones Réflexes : Des zones réflexes sont localisées dans certaines parties du corps. On peut noter le crâne, le visage, les mains, le dos, le ventre, les pieds, et bien sûr les oreilles. Nous parlerons alors de réflexologie plantaire, palmaire, auriculaire, faciale, points SHU…

La stimulation de ces points entraîne, par résonance, une amélioration dans le fonctionnement de l’organe (ou du viscère, ou du méridien) concerné, et ce :

  • qu’on y pose des aiguilles, (acupuncture, auriculothérapie) ;
  • que l’on y appuie les pouces, (shiatsu, acupressure, Jin Shin Jyutsu) ;
  • ou que l’on procède par massage (réflexologie).

 

 Voici quelques exemples de manifestations émotionnelles qui nuisent au Qi et donc à la circulation de l’énergie :

– La colère nuit au Yin

– La joie excessive nuit au Yang

– La réflexion bloque le Qi et la rate

– La tristesse disperse le Qi

– La peur bloque le Qi du rein

– L’angoisse perturbe le Qi

Les émotions perturbent également les organes et les viscères :

– La joie excessive nuit aux poumons

– L’excès de tristesse nuit au foie

– Les soucis nuisent à la rate

– La peur nuit aux reins et à l’esprit

Les attaques des 6 excès climatiques :

– La chaleur perturbe le cœur.

– Le froid bloque la circulation du Qi.

– Le vent nuit aux tendons.

– L’humidité ramollit les muscles.

– La canicule assèche le liquide séminal.

– Le feu nuit aux vaisseaux sanguins.

Intoxications dues aux saveurs :

– Le piquant nuit au Qi.

– Le salé nuit au sang.

– L’amer nuit aux os.

– Le sucré nuit aux muscles.

– L’acidité nuit aux tendons.

 

 
J’ai essayé de vous faire partager une petite approche de la MTC qui est passionnante et d’une richesse infinie.
Pour ceux que cela intéresse, n’hésitez pas à partager vos expériences et à expérimenter tous ces soins qui vous apporteront un bien être certain…
N’oubliez pas que cette médecine est avant tout préventive dont les bienfaits seront visibles à long terme puisque le but est de préserver son énergie vitale et d’éviter de tomber malade.
Prenez soin de vous…
Plus de renseignements : www.zen-altitude-sancy.fr